Monuments historiques

Les propriétaires d’immeubles classés monuments historiques ou inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques bénéficient d’un régime fiscal spécifique qui s’avère particulièrement intéressant dès lors qu’ils entreprennent des travaux de rénovation. L’avantage fiscal se traduit par la possibilité d’imputer les déficits fonciers sur les revenus globaux, dans la limite du plafonnement global

CreativeMinds WordPress Plugin CM Tooltip Glossary
Ce contenu a été publié par tanguy. Mettez-le en favori avec son permalien.

Les commentaires sont fermés.