Intérêt d’emprunt

La loi de Finance de 1998 a supprimé la possibilité de déduire les intérêts d’emprunt d’un prêt affecté à l’acquisition de la résidence principale. En revanche, les intérêts restent déductibles pour les investissements locatifs. Ils s’inscrivent dans la catégorie des revenus fonciers.
L’imputation des intérêts sur les remboursements s’effectue selon deux grandes catégories : les prêts classiques amortissent une partie des intérêts et du capital pendant toute la durée de l’emprunt. Les crédits in fine sont différents, l’emprunteur ne rembourse que les intérêts (ils seront déduits des revenus fonciers, s’il s’agit d’un investissement locatif). Au terme du prêt, il remboursera le capital. Un adossement sera exigé de la part de l’établissement financier, un contrat de capitalisation sera souscrit pour permettre de constituer le capital à rembourser.

CreativeMinds WordPress Plugin CM Tooltip Glossary
Ce contenu a été publié par tanguy. Mettez-le en favori avec son permalien.

Les commentaires sont fermés.